Les lanceurs d’alerte et les personnes en possession d’informations sensibles d’intérêt public peuvent maintenant partager de manière sûre et confidentielle des informations, des documents et des données avec le Rainforest Investigations Network (ou RIN) du Centre Pulitzer, mais aussi ses rédacteurs et ses journalistes.

Read in English | Leer en español | Ler em português | Dalam bahasa Indonesia | 中文版

Le RIN est le premier réseau de journalistes d’investigation dédié à la découverte des causes profondes et des principaux acteurs de la déforestation à l’échelle industrielle en Amazonie, dans le bassin du Congo et en Asie du Sud-Est.

Toutes les informations reçues seront examinées par notre équipe de rédacteurs au sein du Centre Pulitzer, qui identifiera les partenaires les plus appropriés dans notre réseau pour donner suite aux informations reçues. Ce réseau est composé de journalistes locaux de renom et de médias internationaux, tels que le New York Times, El País, Bloomberg et NBC News.

En ouvrant des voies d’accès sécurisées pour soumettre des documents, des pistes et des informations, nous voulons faire la lumière sur les crimes environnementaux, les failles juridiques et les pratiques de corruptions qui menacent les trois plus grandes forêts tropicales humides du monde.   

Nous nous engageons à faire tout notre possible pour protéger et garantir la confidentialité de nos sources.

Vous trouverez ci-dessous les méthodes que vous pouvez utiliser pour partager des informations avec nous :

Utiliser SecureDrop

Pour pouvoir communiquer avec nous via SecureDrop, voici les quelques étapes à suivre :

  1. Téléchargez ici le navigateur Tor pour votre système d’exploitation.
  2. Une fois téléchargé, naviguez jusqu’à notre URL .onion de téléversement sécurisé.
  3. Un écran de bienvenue s’affichera pour vous permettre de téléverser votre contenu et de vérifier vos messages. Si vous téléversez votre contenu pour la première fois, veuillez noter votre pseudonyme SecureDrop. En effet, SecureDrop attribue des noms de code (ou des pseudonymes) aux personnes qui utilisent l’outil afin de protéger votre identité et vous permettre de vous reconnecter à votre page de soumission pour vérifier si un journaliste du Rainforest Network vous a écrit. Sans votre nom de code/pseudonyme, vous ne pourrez pas vous connecter et consulter si votre téléversement a fait l’objet d’une réponse.

Utiliser l’application de messagerie Signal

Le RIN dispose d’un numéro Signal dédié qui sera uniquement utilisé pour examiner les informations partagées par le public avec nous : +55 (11) 94214-3178.

Utiliser des courriels cryptés

Vous pouvez également nous envoyer un courriel crypté à l’adresse suivante : leaks@pulitzercenter.org.

Vous pouvez consulter ici notre clé publique de chiffrement PGP.

Utiliser le courrier postal

Si vous souhaitez éviter d’utiliser des moyens numériques, vous pouvez également nous envoyer vos informations à l’adresse postale suivante :

1779 Massachusetts Avenue NW, Suite 615
Washington, DC 20036, USA

À l’attention du : Rainforest Investigations Network

Pourquoi c’est important ?

Certains des reportages les plus importants de ces dernières décennies ont été réalisés grâce à la collaboration de personnes courageuses qui ont décidé de dénoncer des actes répréhensibles en partageant des informations sensibles d’intérêt public avec des journalistes d’investigation.

Dans le contexte actuel d’urgence climatique, nous pensons que le Rainforest Investigations Network (ou RIN) peut constituer un lieu incontournable pour dévoiler les crimes environnementaux et leurs conséquences sur les communautés locales et mondiales.

Que se passe-t-il après que vous ayez partagé des informations avec le RIN ?

Toutes les informations reçues par le RIN seront examinées en interne par les rédacteurs du réseau du Centre Pulitzer. Cela nous permettra d’identifier qui, parmi les membres du réseau, est la/le mieux placé∙e pour vérifier, valider et, si la situation le justifie, publier les pistes partagées avec nous.

L’équipe du RIN est composée de rédacteurs, de chercheurs et d’analystes de données disposant d’une grande expérience de collaborations transfrontalières en matière d’enquêtes sur les flux financiers, les actes répréhensibles commis par des entreprises et des gouvernements, et les crimes environnementaux. Madame Marina Walker Guevara, rédactrice en chef du Centre Pulitzer, a codirigé certaines des enquêtes les plus marquantes du Consortium international des journalistes d’investigation (International Consortium of Investigative Journalists ou ICIJ), comme par exemple les « Panama Papers » et les « Paradise Papers ».

Qu’est-ce que SecureDrop ?

SecureDrop est un système de soumission open-source destiné aux lanceurs d’alerte que les organes de presse peuvent installer pour recevoir des documents et des informations de leurs sources de manière sûre et anonyme. Les organes de presse du monde entier utilisent cet outil pour entrer en contact avec des personnes et des groupes qui souhaitent partager des données et des documents.

SecureDrop supprime l’accès des tiers au réseau afin de limiter votre empreinte numérique et réduire les métadonnées collectées sur les utilisateurs. En outre, SecureDrop fonctionne en utilisant le navigateur Tor. Le navigateur Tor crypte vos données trois fois afin d’effacer votre trace numérique lorsque vous utilisez ce navigateur.

En outre, SecureDrop fonctionne en utilisant le navigateur Tor. Le navigateur Tor crypte vos données trois fois afin d’effacer votre trace numérique lorsque vous utilisez ce navigateur.

Pour en savoir davantage sur SecureDrop, veuillez cliquer ici

Pour en savoir davantage sur le navigateur Tor, veuillez cliquer ici.